Envahi par les termites, que faire ?

Minuscules, ils n’en sont pas moins ravageurs. Les termites, petites bêtes à l’appétit insatiable, dévorent le bois au point parfois d’ébranler les fondations d’une construction. Avec plus de 6 millions de logements infestés, la guerre aux termites est déclarée.

Le termite est un insecte dit xylophage : il se nourrit de la cellulose contenue dans le bois. Cinq espèces cohabitent en France métropolitaine, dans les sols boisés. Mais les termites n’hésitent pas à coloniser les milieux urbanisés. Leur plan d’attaque est toujours le même : ces insectes pénètrent dans la maison via le sol et prennent possession des lieux en rongeant depuis l’intérieur les matériaux de construction. Parce qu’ils fuient la lumière, ils creusent de véritables galeries – parfois de plusieurs dizaines de mètres – dans les matériaux tendres comme le bois, le plastique, le polystyrène ou le plâtre. Leur taille (5 mm) ne laisse en rien présumer leur appétit d’ogre qui peut venir à bout de n’importe quelle habitation !

Ce qui fait de ces petites bêtes de redoutables ennemis des constructions.

Dégâts invisibles

Charpentes, plinthes, isolations, papiers, cartons… ils dévorent tout. Et, inutile de traquer la moindre trace de sciure de bois ou de trous qui criblent le bois, qui sont le fait d’autres petits insectes (capricornes et autres vrillettes). Avec les termites, rien n’est visible. Ils grignotent tout de l’intérieur et ne laissent que l’enveloppe externe intacte. Résultat, quand on se rend compte des dégâts, il est souvent déjà trop tard. Seules traces de leur passage : un bois qui sonne creux et peut céder sous la pression. Parfois, il se forme, à la surface des matériaux trop durs pour leurs mâchoires, des « stalactites » noirs et de petites galeries, les « cordonnets », composés de terre, de bois de salive et d’excréments. Conclusion, il faut être vigilant !

D’autant que le termite peut parfois se montrer fine bouche et préférer une nourriture plus lointaine à un bois à proximité mais jugé moins goûteux. Autrement dit, une maison pourra être attaquée à l’étage alors que son rez-de-chaussée, point d’entrée des termites, aura été relativement épargné.

Le traitement des termites : Les solutions pour une éradication efficace !

Les termites sont des insectes dont le sens social est particulièrement développé, à l’image des fourmis. Ces colonies de termites peuvent atteindre plusieurs millions d’individus. Cet insecte vit généralement dans les pays chauds, mais ce qui nous intéresse ici, c’est ce satané termite de nos campagnes qui ravage nos maisons…

En effet, nombreuses sont les vieilles bâtisses dont la charpente a été dévastée par les termites. Le termite se nourris essentiellement du bois d’œuvre, c’est-à-dire le bois des poutres, des fondations, des cloisons, des portes, des fenêtres, etc.… Il creuse ainsi des milliers de galeries dans le bois (dont l’humidité dépasse généralement 20%) pour s’y reproduire. Sans un traitement termite en bon et du forme, le termite peut réellement mettre en péril l’équilibre d’une maison tout entière.

En France, selon la loi n° 99-471 du 8 juin 1999 tendant à protéger les acquéreurs et propriétaires d’immeubles contre les termites et autres insectes xylophages, le traitement termite est obligatoire. En effet, la présence de termites dans un immeuble doit être déclarée auprès des autorités par le propriétaire. Les municipalités ont le pouvoir de procéder aux travaux de désinfestation, le cas échéant aux frais des propriétaires.

Les parasites sont chez vous ! TERMITAMOR sait les combattre !

Sans aucun engagement de votre part, soumettez nous votre problème.
Dès réception de votre demande nous vous contacterons pour vous renseigner et trouver la solution appropriée.
Remplissez maintenant le formulaire de contact en cliquant ici

ou Contactez maintenant Manuel BLAREAU au 06 81 70 97 99